Message du président du Conseil Régional du Guémon, Sérey Doh Célestin – Ivoir' Press
Actualités

Message du président du Conseil Régional du Guémon, Sérey Doh Célestin

Message du président du Conseil Régional du Guémon, Sérey Doh Célestin
Ivoir' Press

Je voudrais présenter mes excuses à ma cellule de communication pour l’acte que je pose aujourd’hui. Jamais je n’ai écrit sur la toile pour quoique ce soit. Jamais je n’ai répondu aux insanités déversées sur ma petite personne. Jamais je n’ai réagi face aux humiliations subies. Mais aujourd’hui, je me dois au moins d’écrire. Je me dois d’écrire pour témoigner ma reconnaissance à tous mes frères et sœurs, pour ou contre ADJARO.
Je voudrais dans un premier temps témoigner ma reconnaissance à toute ma cellule de communication qui, de jour comme de nuit veillait et continu de veiller afin que l’adversaire n’atteigne son objectif :celui de me présenter aux yeux de la population comme un moins que rien. Cela fait effectivement partie du jeu politique car, on ne caresse pas son adversaire puisque nous sommes dans une guerre d’intérêt.
Je voudrais m’incliner devant mon comité de sages qui a essuyé les injures les plus acerbes tout simplement parce qu’ils ont décidé de m’accompagner dans cette aventure non moins périlleuse. Soyez-en remerciés car par cette victoire, je viens de vous répondre que vous n’avez pas soufferts inutilement.
À vous mes conseillers politiques, chargés de missions, porte paroles, chargés de ma sécurité et chauffeurs, j’implore Dieu le Tout puissant afin que vous ayez la reconnaissance et récompense digne de l’appui que vous m’ avez apporté.
Comment pourrais-je oublier de sitôt tous les membres de la liste UNITÉ-SOLIDARITÉ ET DÉVELOPPEMENT, membres qui, depuis que nous avons engagé ce COMBAT n’attendaient que ce dernier virage pour dire à la population qu’ils adheraient entièrement à l’idéologie Adjaroiste…
Quand à vous membres, sympathisants et communicateurs des autres candidats, mes aînés, je vous remercie pour votre contribution à croire en mes chances: jamais vous ne m’avez caressé dans le sens du poil. Et jamais je ne me suis laissé emporté par la colère tant bien que c’était douloureux. C’est ça le jeu politique. Vous m’avez, de par vos écrits et commentaires amené à comprendre qu’en politique, tous les coups étaient permis. Vous avez été pour moi durant ces années de conquête du pouvoir, une école de formation politique. Soyez-en remerciés car le combat politique ne devrait pas transcender les liens historiques et naturels qui nous lient et doivent témoigner de notre « humaine condition ».
À tous ceux qui depuis un long moment étaient avec moi et qui, pour des raisons fondées ou infondées ont dû quitter le navire ADJARO, je vous suis reconnaissant. Je reconnais à sa juste valeur le rôle indispensable que vous avez joué dans mon parcours qui se solde aujourd’hui par une victoire. Il s’agit de votre victoire, notre victoire. Votre place est encore à mes côtés et personne ne pourra vous remplacer encore moins, jouer le rôle qui a été le vôtre. Dieu vous inspire afin que vous regagnez le plutôt possible la maison, votre maison car c’est maintenant que le vrai combat du développement pour lequel vous vous êtes sacrifié commence.
Pour finir, je présente mes excuses les plus sincères, mon pardon le plus sincère à tous ceux que j’ai dû écorché. À tous ceux que j’ai vexé de façon volontaire ou involontaire, je vous donne mon pardon. Un pardon sincère qui me vient du fond du cœur car, nul n’est parfait sur cette terre des hommes.
À tous ceux qui reconnaissent m’avoir humilié, traité de tous les mauvais noms, je vous ai déjà pardonné car, je suis conscient que nous étions dans un jeu politique. Je reconnais en chacun de vous un valeur qui pour ma modeste personne doit être ajoutée à celle que mon groupe et moi représentons déjà. Ne soyez donc pas surpris que je fasse recours à certains d’entre vous en temps opportun pour le rude boulot qui nous attend. Nous avons été des adversaires et non des ennemis……
Que la paix de Dieu règne dans vos différentes familles et que le combat de la conquête du GUEMON reste un vieux souvenir pour qu’avancent les choses en termes de développement conséquent. ………..
Cordialement vôtre
DOCTEUR SEREY DOH CÉLESTIN
Président du conseil régional du Guenon
CAPITAINE DES DOUANES IVOIRIENNES

Cliquez pour ajouter un commentaire

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Voir d'Autres Sujets : Actualités

Vous aussi, proposez-nous vos reportages photos, vidéos & écries et vous ferez peut-être la une

Envoyez tout cela à Ivoir' Press qui se chargera de la diffusion.

Mail : press@hgoah.org

          contact@ivoirpress.net

Ivoir' Press

Suivez-nous sur Facebook

Copyright © 2015 Ivoir' Press. Tous droits Réservés