Le président sortant réélu avec une participation en baisse – Ivoir' Press | Presse & Portails de la Côte d'Ivoire
Monde

Le président sortant réélu avec une participation en baisse

Le président sortant réélu avec une participation en baisse
Ivoir' Press

NIAMEY (AFP) – 08/12/2004 – Le président nigérien sortant, Mamadou Tandja a été élu samedi pour un second quinquennat à l’issue du deuxième tour du scrutin présidentiel marqué par une participation en baisse par rapport au premier tour du 16 novembre dernier.

Colonel à retraite âgé de 66 ans, M. Tandja a été réélu avec 65,53% des suffrages exprimés, contre 34,47% à son adversaire, le socialiste Mahamadou Issoufou, d’après les résultats du vote publiés mardi soir par la Commission électorale nationale indépendante (CENI).

Mais plus de la moitié des 5,3 millions des électeurs nigériens, soit 55,03%, se sont abstenus. Le taux de participation a chuté à 44,97%, contre 48,25% lors du premier tour le 16 novembre dernier.

« Le sage Tandja », comme l’appellent ses partisans, arrivé en tête au premier tour avec 40,67% des suffrages, doit sa réélection au ralliement de quatre des candidats malheureux du premier tour, dont le président de l’assemblée nationale Mahamane Ousmane, membre de la majorité présidentielle, qui a obtenu 17,43% des voix. M. Issoufou a quant à lui amélioré de 10 points son score de 24,60% au premier tour. « Nous avons progressé de 196.000 voix, c’est un bond satisfaisant », s’est félicité Souleymane Kané, directeur de campagne du Parti nigérien pour la démocratie et le socialisme (PNDS) de M. Issoufou. « A cinq contre un, la victoire de notre adversaire n’est pas surprenante », a relevé M. Kané.

Les partisans du candidat Issoufou imputent le taux d’abstention en hausse au « mécontentement d’électeurs », qui ont protesté contre « la décision unilatérale » de leurs états-majors les appelant à voter pour M. Tandja. Selon eux, M. Ousmane « a trahi » leur leader en se ralliant au président sortant, alors qu’il avait auparavant signé un accord pour soutenir M. Issoufou au second tour, ce que M. Ousmane a récemment démenti. Certains observateurs internationnaux ayant sillonné le pays, attribuent l’abstention à la famine, due à la sécheresse et à l’invasion acridienne qui vide de nombreux villages de leurs électeurs.

Le premier ministre Hama Amadou et président du Mouvement national pour la société de développement (MNSD, au pouvoir), a pour sa part estimé que le soutien des quatre partis « est un gage de stabilité pour le Niger », un des Etats les plus pauvres de la planète et qui a connu de nombreux troubles depuis son indépendance, en 1960. Selon Haïdara Abdoulaye, membre du bureau politique du MNSD, la forte abstention est dûe au fait que « les quatre candidats qui ont appelé à voter pour M. Tandja n’ont pas eu suffisamment de temps pour expliquer à leurs électeurs les raisons de leur décision, la campagne électorale n’ayant duré qu’une semaine »

« Leurs électeurs ont été démobilisés et ont hésité pour aller voter », a-t-il ajouté. Pour lui, « la réélection de M. Tandja lui donne une chance de poursuivre son +programme spécial+ de construction de classes, d’infrastructures sanitaires et hydrauliques, dans le cadre de la lutte contre la pauvreté » qui touche les deux-tiers des 10 millions de Nigériens. M. Tandja avait pris le 22 décembre 1999 la succession à la tête de l’Etat du commandant Daouda Mallam Wanké, au pouvoir depuis l’assassinat le 9 avril du président Ibrahim Baré Maïnassara.

Il est le seul chef d’Etat à avoir achevé un mandat depuis les premières élections démocratiques du pays en 1993. Ses trois prédécesseurs ont quitté prématurément le pouvoir: Mahamane Ousmane, élu en 1993, a été renversé par un coup d’Etat du général Ibrahima Baré Maïnassara, lui même tué en avril 1999 lors d’un putsch mené par le commandant Daouda Malam Wanké, qui avait ensuite dirigé une junte de transition et organisé une élection présidentielle pluraliste remportée par M. Tandja.

Cliquez pour ajouter un commentaire

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Monde

Voir d'Autres Sujets : Monde

Vous aussi, proposez-nous vos reportages photos, vidéos & écries et vous ferez peut-être la une

Envoyez tout cela à Ivoir' Press qui se chargera de la diffusion.

Mail : press@hgoah.org

          contact@ivoirpress.net

Ivoir' Press

Suivez-nous sur Facebook

Copyright © 2015 Ivoir' Press. Tous droits Réservés