Konaté Sidiki (porte-parole des Forces nouvelles) : «Il n’y aura pas de désarmement le 15 octobre» – Ivoir' Press
Côte d'Ivoire

Konaté Sidiki (porte-parole des Forces nouvelles) : «Il n’y aura pas de désarmement le 15 octobre»

Konaté Sidiki (porte-parole des Forces nouvelles) : «Il n’y aura pas de désarmement le 15 octobre»
Ivoir' Press

Le porte-parole des Forces Nouvelles, Sidiki Konaté, s’est prononcé, dimanche à Bouaké, sur la situation socio-politique de la Côte d’Ivoire, notamment l’adoption des réformes politiques.
Lors de cet entretien qu’il a accordé au site Internet de Shérif Ousmane, le porte-parole des Forces Nouvelles, Sidiki Konaté, a également donné clairement la position de son mouvement sur le processus du désarmement qui doit théoriquement démarrer le 15 octobre prochain, selon le compromis d’Accra III.
«Ecoutez ! ça va au-delà des Forces Nouvelles. C’est tous ceux qui ont signé cet accord et qui se retrouvent au sein du G7 qui sont amèrement déçus de ce que le chef de l’Etat et ses partisans n’ont pas respecté leur engagement jusque-là. Mais nous osons croire que jusqu’au 30 septembre, les textes de Linas-Marcoussis, lesquels textes prennent en compte les problèmes qui ont causé la guerre dans notre pays, doivent être adoptés par l’Assemblée nationale. Tout au plus parce que l’accord de Linas-Marcoussis responsabilise le chef de l’Etat, lui donne l’occasion de dépasser les blocages suscités par ses partisans en utilisant l’article 48 de notre Constitution», a déclaré Sidiki Konaté, répondant à la question ayant trait à son sentiment sur le début du DDR. .
Pour lui, le DDR n’est que la dernière étape de l’accord d’Accra III, il doit être précédé des réformes politiques.
«Le chef de l’Etat peut lever ce blocage de ses partisans à l’Assemblé e nationale et faire suivre le vote des textes avant fin septembre. Ce n’est que quand les lois seront votées qu’on peut parler de processus de désarmement et la restructuration des forces de défenses et de sécurités de Côte d’Ivoire. La nature doit prendre en compte les deux armées pour les amener vers ce processus», a-t-il poursuivi avant de couper tout court : «Pour nous, il est claire et nous le réaffirmons, il ne saura avoir de désarmement ou début de désarmement le 15 octobre si les lois ne sont pas votées. Je pense que cela saute à l’œil».
Le Courrier d’Abidjan – 9/26/2004 10:31:10 PM

(Source : Le Guépard)

Cliquez pour ajouter un commentaire

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Côte d'Ivoire

Voir d'Autres Sujets : Côte d'Ivoire

Vous aussi, proposez-nous vos reportages photos, vidéos & écries et vous ferez peut-être la une

Envoyez tout cela à Ivoir' Press qui se chargera de la diffusion.

Mail : press@hgoah.org

          contact@ivoirpress.net

Ivoir' Press

Suivez-nous sur Facebook

Copyright © 2015 Ivoir' Press. Tous droits Réservés