Kenya: Résumé de l’attaque du centre commercial Westgate – Ivoir' Press | Presse & Portails de la Côte d'Ivoire
Monde

Kenya: Résumé de l’attaque du centre commercial Westgate

Kenya: Résumé de l’attaque du centre commercial Westgate
Ivoir' Press

Kenya: Résumé de l'attaque du centre commercial Westgatel’attaque du centre commercial Westgate de Nairobi par des islamistes somaliens shebab qui, depuis samedi, a fait au moins 62 morts, 63 disparus et quelque 200 blessés:

++ SAMEDI 21 SEPTEMBRE ++

– A la mi-journée, une dizaine d’hommes armés font irruption dans le centre commercial bondé Westgate à Nairobi et ouvrent le feu à l’arme automatique et à la grenade sur une foule cosmopolite de clients et sur le personnel.

– Rapidement, la police mentionne 13 morts et au moins sept otages. Les forces de l’ordre entament une lente progression dans les quatre étages du centre, avec des évacuations au compte-gouttes.

– Selon des témoins, les assaillants, masqués et vêtus de noir, parlent une langue étrangère, peut-être l’arabe ou le somali, et ont tué plusieurs personnes.

– Des Américains sont blessés.

– En soirée, les islamistes somaliens shebab, liés à Al-Qaïda, revendiquent sur Twitter l’attaque en représailles à l’implication de l’armée kényane en Somalie. Ils affirment avoir « tué plus de 100 infidèles kényans et la bataille se poursuit ».

– Le président kenyan Uhuru Kenyatta annonce à la télévision au moins 39 morts et 150 blessés. Lui-même a perdu des proches (son neveu et la fiancée de ce dernier).

– Deux Françaises tuées (présidence française).

TOUS LES OTAGES AURAIENT ÉTÉ LIBÉRÉS À NAIROBI++ DIMANCHE 22 SEPTEMBRE ++:

– Ottawa annonce la mort de deux Canadiens, dont une diplomate.

– Le Conseil de sécurité de l’ONU condamne l’attentat.

– En matinée, les forces de sécurité tentent toujours de déloger les assaillants.

– Les otages sont détenus dans « plusieurs endroits » du centre. Aucune communication n’a pu être établie avec les islamistes, déclare sur Twitter le Centre national des opérations de catastrophes.

– Le poète ghanéen Kofi Awoonor (78 ans) tué, annonce le Ghana.

– Londres annonce trois Britanniques tués, un quatrième sera annoncé le lendemain.

– Reprise des combats en début de soirée, des agents israéliens interviennent aux côtés des forces kényanes. Le bilan s’alourdit à 68 morts (qui sera revu à la baisse lundi). Depuis la veille, plus de 1.000 personnes ont été secourues.

– L’armée kényane espère « une issue rapide » et assure que les forces de sécurité ont pris le contrôle de la plupart des endroits du bâtiment ». Dix à quinze assaillants toujours dans le bâtiment avec un nombre indéterminé d’otages.

LA PRISE D'OTAGES SE POURSUIT À NAIROBI++ LUNDI 23 SEPTEMBRE ++

– Nouvel assaut à l’aube des forces de sécurité kényanes, des tirs nourris et de puissantes explosions sont audibles.

– Le porte-parole des shebab, Sheikh Ali Mohamud Rage, menace d’ordonner d’abattre les derniers otages.

– La Cour pénale internationale autorise le vice-président kényan William Ruto à s’absenter une semaine de son procès pour gérer la crise.

– « Il n’y aura pas de négociations », prévient un homme présenté par la BBC comme un « commandant » shebab. Il dément la présence d’étrangers parmi les assaillants.

– Fortes explosions dans le centre commercial et tirs nourris, de la fumée noire s’élève du toit.

– Des otages sont secourus, selon la police kényane qui assure gagner « de plus en plus de terrain ». Un membre des forces spéciales évoque « une partie de cache-cache » avec les assaillants.

– Dans l’après-midi, les affrontements se poursuivent. Le ministre de l’Intérieur dit que l’opération touche « à sa fin », expliquant: « nous contrôlons tous les étages, les terroristes ne peuvent pas s’échapper ». Selon l’armée, les assaillants viennent de plusieurs pays. Trois d’entre eux ont été tués lundi, selon les autorités.

– Selon la police, plus de 10 suspects ont été arrêtés pour être interrogés à propos de l’attaque.

– Dans la nuit de lundi à mardi, le ministère de l’Intérieur, sur son compte Twitter, assure que ses forces contrôlent le centre commercial. « Nous pensons que tous les otages ont été libérés », ajoute la même source.

INTENSES ÉCHANGES DE TIR DANS LE CENTRE COMMERCIAL DE NAIROBI++ MARDI 24 SEPTEMBRE ++

– La ministre des Affaires étrangères Amina Mohamed confirme à la chaîne américaine PBS la présence au sein du commando armé de deux ou trois Américains et d’une Britannique.

– Tôt mardi matin, les forces spéciales kényanes combattent encore « un ou deux » assaillants islamistes cachés dans le centre commercial, localisés et isolés à l’intérieur ou à côté d’un casino situé dans un étage élevé. Des coups de feu sporadiques et une explosion ont été entendus à l’aube dans le bâtiment, ont indiqué des témoins.

 

Source : AFP

Cliquez pour ajouter un commentaire

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Voir d'Autres Sujets : Monde

Vous aussi, proposez-nous vos reportages photos, vidéos & écries et vous ferez peut-être la une

Envoyez tout cela à Ivoir' Press qui se chargera de la diffusion.

Mail : press@hgoah.org

          contact@ivoirpress.net

Ivoir' Press

Suivez-nous sur Facebook

Copyright © 2015 Ivoir' Press. Tous droits Réservés