Je me sens déjà mieux! Charles reçoit la bénédiction spirituelle du maître didgeridoo – Ivoir' Press | Presse & Portails de la Côte d'Ivoire
Non classé

Je me sens déjà mieux! Charles reçoit la bénédiction spirituelle du maître didgeridoo

Je me sens déjà mieux! Charles reçoit la bénédiction spirituelle du maître didgeridoo
Ivoir' Press

Association de presse
Par Ellie Cullen,
Association de la presse, en Australie

Le prince de Galles a déclaré qu’il se sentait déjà «mieux» après avoir reçu une bénédiction spirituelle du maître du didgeridoo en Australie.

Lors d’une visite du centre d’art Buku-Larrnggay Mulka à Gove, qui présente le travail des indigènes de la région, Charles a participé à une cérémonie de guérison Yidaki, où un didgeridoo a été soufflé près de sa poitrine.

Le prince Charles se prépare à faire placer un didgeridoo contre sa poitrine lors d'une démonstration de l'instrument de musique au Centre Buku-Larrnggay Mulka à Yirrkala, Territoire du Nord© AP Le Prince Charles se prépare à faire placer un didgeridoo contre sa poitrine lors d’une démonstration de l’instrument de musique au Centre Buku-Larrnggay Mulka à Yirrkala, Territoire du NordDjalu Gurriwiwi, maître de didgeridoo de renommée mondiale, a donné la bénédiction de 30 secondes. et dit: « Je me sens déjà mieux! »

Vêtu d’un costume de couleur pierre et de souliers bruns, Charles parlait aux gens dont le travail était exposé au centre et admirait leurs pièces complexes.

Le prince de Galles reçoit une jupe d'herbe à porter avant de recevoir un titre principal lors d'une visite au Nakamal des chefs, alors qu'il visite l'île du Vanuatu dans le Pacifique Sud.© AP Le prince de Galles reçoit une jupe d’herbe à porter avant de recevoir un titre principal lors d’une visite au Nakamal des chefs, alors qu’il visite l’île du Vanuatu dans le Pacifique Sud.À un moment donné, Charles ne pouvait contenir son amusement quand une femme Le téléphone sonna juste au moment où il allait lui serrer la main.

« Devons-nous voir qui c’est? » Plaisanta-t-il.

Plus tôt, Charles avait reçu un accueil autochtone traditionnel quand il est arrivé dans le Territoire du Nord.

Le prince de Galles porte une corde de mulka, un bandeau à plumes, tandis qu'il participe à une cérémonie traditionnelle de bienvenue lors d'une visite au mont Nhulun à Nhulunbuy, dans le Territoire du Nord de l'Australie.© AP Le prince de Galles porte une chaîne de mulka, un bandeau à plumes, tandis qu’il participe à une cérémonie de bienvenue traditionnelle lors d’une visite au mont Nhulun à Nhulunbuy, dans le Territoire du Nord de l’Australie.En descendant de l’avion, il a reçu une woomera – un lance-projectiles traditionnel – alors qu’il était accueilli par le chef aborigène Galarrwuy Yunupingu.

Il a ensuite pris part à une cérémonie de bienvenue colorée où il a été présenté avec une coiffe à cordes de plumes, appelée une chaîne de Malka, et un panier à cordes connu sous le nom de Bathi.

Ellie Cullen@EllieCullenPA

Prince Charles was presented with a Malka feather headdress as he was welcomed to East Arnhem Land, on the Gove peninsula, by the Rirratjingu indigenous people

Charles participe à une cérémonie d'accueil traditionnelle au Mont Nhulun à Nhulunbuy, dans le Territoire du Nord de l'Australie.© PA Charles participe à une cérémonie de bienvenue traditionnelle au Mont Nhulun à Nhulunbuy, dans le Territoire du Nord de l’Australie.Charles remarqua que c’était le nord le plus éloigné qu’il avait voyagé en Australie avant de se joindre à une procession et de regarder le chant et la danse du peuple Rirratjingu sur la colline sacrée de Nhulun.

Sa visite à Gove a eu lieu l’avant-dernier jour de sa tournée d’une semaine en Australie.

Il doit maintenant se rendre à Darwin, avant de rentrer chez lui mardi.

Cliquez pour ajouter un commentaire

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Voir d'Autres Sujets : Non classé

Vous aussi, proposez-nous vos reportages photos, vidéos & écries et vous ferez peut-être la une

Envoyez tout cela à Ivoir' Press qui se chargera de la diffusion.

Mail : press@hgoah.org

          contact@ivoirpress.net

Ivoir' Press

Suivez-nous sur Facebook

Copyright © 2015 Ivoir' Press. Tous droits Réservés