GBAGBO Simone reçoit le peuple Akyé cette après-midi – Ivoir' Press | Presse & Portails de la Côte d'Ivoire
Actualités

GBAGBO Simone reçoit le peuple Akyé cette après-midi

GBAGBO Simone reçoit le peuple Akyé cette après-midi
Ivoir' Press

GBAGBO Simone :

Quand on m’a dit que le peuple AKYE venait me saluer, je m’attendais à des tonnes de sacs d’escargots. Mais MERCI. Grace à vous j’ai mangé énormément d’escargots étant à l’école de gendarmerie.

Là d’où je viens là ce n’est pas pour les enfants. Là d’où je viens là quand tu sors, la seule chose que tu veux faire c’est de t’asseoir, causer, rire, et manger. DIEU était avec moi en prison. Il m’a soulagé, m’a nettoyé et m’a rétabli. Je lui dis MERCI. Je vous dis également MERCI d’être venu me voir. C’est important pour moi, mon âme, et c’est important pour la nation.

Je vois au-delà de l’assistance cet après-midi, les gens qui ne sont pas forcement FPI et qui estiment que ce par quoi je suis passée puisse être marqué par une pierre blanche.

Mon problème, mon vœu, mon souhait c’est que la nation ivoirienne qui fait un seul territoire face aussi UN PEUPLE uni et soudé. LE PEUPLE DOIT ETRE SOUDE AUTOUR DE LA NATION. Celui qui Ne respecte pas les intérêts de la nation, on doit se mettre ensemble pour le huer. Mais celui qui accomplit selon les intérêts de la nation et se range du côté de La nation, on doit l’accueillir les bras ouverts.

Sachons êtres sages, ouverts, généreux de cœur, de pensée et d’esprit. On crie : GBAGBO LAURENT DOIT VENIR. Mais quand il viendra, il va atterrir ou ? IL va atterrir dans un territoire acquis par d’autres ou un territoire qui appartient au peuple ivoirien ? Moi si tu me sors de ce débat, je n’ai plus rien à faire.

PEUPLE AKYE. Quand on dit FPI on dit AKYE. Il Ya un jour en 1990 ou nous sommes allés au TRESOR ou nous devons payer la caution de 20 millions de la candidature de GBAGBO LURENT. Nous y avons trouvé une dame qui nous a dit VENEZ PAR ICI C’EST ICI QU’ON DEVAIT DEPOSER L’ARGENT. Nous sommes allés vers elle et elle a dit JE SUIS AKYE. On s’est assis, elle a compté nous a donné notre reçu et on est parti. Elle ne nous l’a pas dit clairement mais elle nous a dit JE SUIS AKYE. Ça voulait tout dire.

Frères AKYE, Sœurs AKYE c’est vers vous que je vais me tourner pour la cote d’ivoire. Tous les AKYES doivent être présents pour la cote d’ivoire. Si UN n’est pas présent, moi SIMONE GBAGBO j’irai le tirer.

C’est une grande mission. C’à quoi j’aspire c’est que je puisse compter sur vous pour recoudre le tissu du FPI qui a été déchiré toujours autour des intérêts de la nation.

Quand GBAGBO s’est présenté et qu’il a dit qu’il a un PLAN et un PROJET pour la cote d’ivoire. On a dit OK Nous te suivons. Son PLAN ETAIT DE CONSTRUIRE UNE NATION INTEGRE, EDUQUEE, PROSPERE. C’est ça le rêve. Et pour bâtir ce rêve, il a dit qu’il avait des points que nous devons faire. Il a dit de multiplier les universités, de construire les hôpitaux, faire les routes, nous devrions avoir un peuple fort, honnête. Et nous l’avons suivi. Mais est ce que cet objectif est atteint ? C’est parce que cet objectif n’est pas atteint c’est pour ça que GBAGBO LAURENT N’est pas mort sous les bombes.

GBAGBO EST DESTINE A REVENIR ICI POUR ACHEVER CE QU’IL AVAIT COMMENCE. Sa mission est une mission DIVINE. NE NOUS LAISSONS PAS DISTRAIRE. ON VA ALLER JUSQU’AU BOUT.

Mettons nous en rangs de bataille et debout dès maintenant. Les petits problèmes qui peuvent nous distraire là, qu’on se mette au-dessus et on a qu’à avancer. Ce travail-là on n’a pas besoin fortement d’être FPI. C’est pour ça j’appelle tout le monde autour de ce travail.

QUE DIEU VOUS BENISSE…

Léo Ahilé / REZOPANACOM

Cliquez pour ajouter un commentaire

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Voir d'Autres Sujets : Actualités

Vous aussi, proposez-nous vos reportages photos, vidéos & écries et vous ferez peut-être la une

Envoyez tout cela à Ivoir' Press qui se chargera de la diffusion.

Mail : press@hgoah.org

          contact@ivoirpress.net

Ivoir' Press

Suivez-nous sur Facebook

Copyright © 2015 Ivoir' Press. Tous droits Réservés