DÉCLARATION DE LA COORDINATION FPI-DANEMARK SUITE AUX ÉVÉNEMENTS DU 25-03-04 – Ivoir' Press
Côte d'Ivoire

DÉCLARATION DE LA COORDINATION FPI-DANEMARK SUITE AUX ÉVÉNEMENTS DU 25-03-04

DÉCLARATION DE LA COORDINATION FPI-DANEMARK SUITE AUX ÉVÉNEMENTS DU 25-03-04
Ivoir' Press

Un an après la formation du gouvernement dit de réconciliation nationale, il nous est donné de constater que la situation politique de notre pays ne fait que se dégrader dangereusement. L’incertitude grandit de jour en jour. Le spectre des affrontements militaires et civils se précise et la peur s’installe.

Pendant que tous les efforts des Ivoiriens sont orientés vers la paix, il se trouve des hommes politiques, véritables pêcheurs en eaux troubles qui veulent nous ramener en arrière dans le cycle de la violence.

Alors que le peuple qui a tant souffert a accepté beaucoup de sacrifices pour que sa paix et sa quiétude qui lui ont été volées lui soient restituées, certains hommes politiques font de la provocation et s’adonnent à un chantage odieux. En ces moments difficiles, il nous apparaît nécessaire de donner notre opinion et de nous adresser au peuple de Côte d’Ivoire.

Au PDCI et à ses alliés

En défiant les institutions républicaines pour maintenir une marche non autorisée, vous empruntez une voie aventurière dont les conséquences sont aisément prévisibles. Vous refusez l’alternative généreuse qui vous a été offerte par les autorités, à savoir l’organisation de votre manifestation dans un endroit clos. A notre avis, votre marche doit être purement et simplement interdite car vous l’organisez avec des organisations rebelles et terroristes qui ont à leur comptes des assassinats, des viols et des pillages contre le peuple Ivoirien. Vous exigez que le droit aux libertés civiles tel que garanti par la Constitution soit respecté pendant que vous foulez au pied cette même Constitution. Votre incohérence et votre démarche anti-républicaine nous irritent, surtout que vous avez en votre sein un ancien Président de la République, des anciens ministres et autres Hauts cadres sensés connaître la valeur d’une Constitution et des lois qui en découlent. En procédant ainsi, vous

choisissez la désobéissance et l’affrontement comme moyens pour atteindre vos objectifs, qui du reste, nous paraissent très obscurs. Vous prenez tout le peuple Ivoirien en otage sous le fallacieux prétexte d’une série d’actes d’humiliation contre votre parti et son président sans donner le moindre exemple. Entre Mr Henri Konan Bédié, le PDCI et le peuple Ivoirien, qui est victime d’actes d’humiliation? Avez-vous étez plus humiliés que ces femmes violées en série à Bouaké et à l’Ouest par vos amis les rebelles terroristes?

Votre attitude ne peut nous surprendre. Le PDCI demeure de par ses longues années de gestion scandaleuse le premier responsable de la guerre actuelle. Vos alliés et vous voyez en la venue prochaine des soldats de l’ONU la fin de vos illusions de conquête de pouvoir par des voies non démocratiques. Que faut-il pour que vous compreniez que désormais la seule voie d’accession au pouvoir en Côte-d’Ivoire, est celle des urnes? Le peuple de Côte d’Ivoire veut la paix pour se mettre au travail. Arrêtez ce jeu macabre qui consiste à créer des obstacles artificiels chaque fois que la paix approche. Les supposés ou avérés « actes répétés d’agression et d’humiliation du PDCI et de Bédié » ne représentent aucune raison de faire perdurer les souffrances des Ivoiriens. La seule vraie attitude responsable à l’heure actuelle doit aller dans le sens de la réunification du pays et du désarmement des rebelles, condition incontournable a la tenue de toute élection. Le MLTCI attend du PDCI qu’il travaille dans ce sens en reprenant sans délai sa place au sein du gouvernement afin que le désarmement des rebelles débute.

Aux Autorités Politiques

Il nous apparaît clairement que le manque de fermeté dont vous faites preuve par moments alimente le chantage de ceux qui ont pris le peuple Ivoirien en otage. Il serait illusoire de penser qu’en cédant aux moindres désirs des maîtres chanteurs, ils vont restituer la paix volée à notre pays. Les differents “gestes d’ouverture” envers la France sur lesquels nous reviendrons en temps opportun, et les faveurs faites aux rebelles ne suffiront jamais car la coalition ennemie veut tout le pays entier sous son contrôle afin de mieux se le partager. Nous observons que la RTI qui est désormais sous contrôle rebelle n’émet toujours pas dans les zones occupées contrairement à ce qui avait été promis. Les postes ministériels acquis, la loi d’amnistie votée, les rebelles refusent de désarmer. Ils multiplient les exigences, s’offrent des voyages suspects à travers le monde sur les fonds publics, vont partout sur le territoire ivoirien et empêchent d’autres ivoiriens, y compris le Chef de l ’Etat, de circuler librement chez eux en Côte d’Ivoire. Pendant que les rebelles s’enrichissent et vivent dans un luxe insolent sur le dos des contribuables, on demande à ces derniers des coupes salariales. Le MLTCI voudrais attirer l’attention des autorités compétentes sur le risque de cette “stratégie” du donner sans recevoir. Nous osons

Ivorian.net

Cliquez pour ajouter un commentaire

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Côte d'Ivoire

Voir d'Autres Sujets : Côte d'Ivoire

Vous aussi, proposez-nous vos reportages photos, vidéos & écries et vous ferez peut-être la une

Envoyez tout cela à Ivoir' Press qui se chargera de la diffusion.

Mail : press@hgoah.org

          contact@ivoirpress.net

Ivoir' Press

Suivez-nous sur Facebook

Copyright © 2015 Ivoir' Press. Tous droits Réservés