Culture : Une semaine pour promouvoir la langue et la culture songhay au Burkina – Ivoir' Press | Presse & Portails de la Côte d'Ivoire
Non classé

Culture : Une semaine pour promouvoir la langue et la culture songhay au Burkina

Culture : Une semaine pour promouvoir la langue et la culture songhay au Burkina
Ivoir' Press

Accueil > Actualités > Culture • LEFASO.NET • lundi 11 février 2019 à 00h33min

Du 25 au 29 mars 2019, Ouagadougou abritera la Semaine songhay. Elle est organisée par la Commission africaine des langues en partenariat avec la Sous-commission songhay du Burkina Faso et la présidence de la Commission nationale des langues du Burkina Faso. L’information a été donnée ce vendredi 8 février 2019 au cours d’une conférence de presse animée par le comité d’organisation de ladite semaine.


Les Songhay sont un peuple présent dans plusieurs pays d’Afrique de l’Ouest et dont la langue a été reconnue par l’Académie africaine des langues (ACALAN). Lors d’une rencontre tenue à Niamey au Niger et qui a réuni des chercheurs de différents pays travaillant sur le peuple songhay, il a été demandé que des initiatives soient prises pour mieux faire connaître la langue et la culture de ce peuple. C’est ainsi que la Semaine songhay au Burkina, proposée par le Dr Alain Ouédraogo, chercheur à l’Institut des sciences des sociétés (INSS) et spécialiste du songhay, a retenu l’attention de l’ACALAN.


Première du genre en Afrique et dans la sous-région, cette semaine songhay au Burkina réunira des Songhay du Mali, du Niger, du Nigeria, de l’Algérie, du Bénin, du Ghana, de la Côte d’Ivoire, du Sénégal, du Togo. Au Burkina Faso, ce sont plus de 1 000 personnes venant des régions qui comptent un nombre important de Songhay que sont le Nord, le Centre-Nord, le Sahel, l’Est, le Plateau central et le Centre qui sont attendues. Et même si l’organisation générale se mène au Burkina Faso, chaque pays a mis en place un comité d’organisation pour la semaine du Burkina, précise le Pr Alain Ouédraogo, président du comité d’organisation de la semaine songhay.Une semaine pour découvrir les Songhay dans leur diversité.


La Semaine songhay s’articulera autour de deux grandes manifestations : un festival et des journées scientifiques.


Du 25 au 29 mars 2019, se déroulera le festival à la Maison du Peuple de Ouagadougou avec une exposition et des prestations artistiques et culturelles. L’exposition mettra en lumière les archives, le patrimoine songhay du Burkina Faso et d’ailleurs, l’habillement authentique des Songhay, les arts songhay, les habits de guerre, les marchandises, l’art vestimentaire, l’art culinaire et autres objets pour permettre aux visiteurs de repartir avec un souvenir songhay.Les prestations artistiques et culturelles, elles, comprennent des séances de chants, de danse, de contes et de devinettes, mais également des films en songhay sous-titrés en français.
En marge du festival, se tiendront les journées scientifiques du 27 au 29 mars 2019 avec des communications scientifiques sur la langue et l’histoire des Songhay, mais aussi sur la sociologie, l’anthropologie et la géographie de cette communauté.

Les communications sont acceptées en français, en anglais, dans l’une des langues de l’ACALAN ou en mooré, fulfulde ou dioula. « A l’issue de ces journées scientifiques, notre ambition sera de présenter des propositions originales visant à repérer des nœuds influençant l’évolution des dynamiques territoriales et sociétales des communautés africaines », a indiqué le Pr Alain Ouédraogo.


Pr Alain Ouédraogo, chercheur à l’INSS et président du comité d’organisation de la semaine songhayA la fin de la semaine, des prix seront décernés aux meilleurs exposants et les meilleures communications et les meilleurs posters des doctorants et des étudiants en master seront également primés.


A travers cette Semaine songhay, les organisateurs souhaitent non seulement promouvoir la langue et la culture songhay, mais aussi le dialogue interculturel, l’intégration, la cohésion sociale et la paix à travers des manifestations culturelles. Cette semaine est une « opportunité de réconcilier les Burkinabè par le regroupement du Nord, de l’Est, du Sahel, du Centre, du Plateau Central et du Centre-Nord. C’est également une occasion de poser les bases pour une éradication définitive du terrorisme et de l’incivisme par le truchement de la culture », foi du Pr Ouédraogo.
La parenté à plaisanterie sera aussi à l’honneur avec un match de football qui opposera les Songhay et leurs parents à plaisanterie, sur le terrain de l’INSS.


Bonkoungou Justine

Lefaso.net

Cliquez pour ajouter un commentaire

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Non classé

Voir d'Autres Sujets : Non classé

Vous aussi, proposez-nous vos reportages photos, vidéos & écries et vous ferez peut-être la une

Envoyez tout cela à Ivoir' Press qui se chargera de la diffusion.

Mail : press@hgoah.org

          contact@ivoirpress.net

Ivoir' Press

Suivez-nous sur Facebook

Copyright © 2015 Ivoir' Press. Tous droits Réservés