Bouaké : LES OBSERVATEURS ONUSIENS PRIS À PARTIE – Ivoir' Press | Presse & Portails de la Côte d'Ivoire
Côte d'Ivoire

Bouaké : LES OBSERVATEURS ONUSIENS PRIS À PARTIE

Bouaké : LES OBSERVATEURS ONUSIENS PRIS À PARTIE
Ivoir' Press

Désarmement
Les militaires, gendarmes, policiers, eaux et forêts et douaniers ont jusqu’au 13 octobre
pour sensibiliser leurs pairs dans les différentes unités pour qu’ils se réapproprient le processus DDR.

Les manifestants ont tenté d’incendier le site des observateurs militaires de l’Onuci”, a précisé un officier militaire de l’ONUCI.

Des observateurs militaires onusiens ont été pris à partie par des manifestants, ce matin à Bouaké. A Yamoussoukro où les Forces nouvelles qui contrôlent cette localité étaient attendues, l’information circule. Selon un officier de l’Onuci, la situation serait redevenue cependant “ normale “.

Protestant contre le désarmement des Forces nouvelles, alors que les réformes politiques ne sont pas encore effectives, des manifestants ont attaqué ce lundi matin un site des Casques bleus à Bouaké. “ Les manifestants ont tenté d’incendier le site des observateurs militaires de l’Onuci “, ont révélé des responsables de la Force onusienne présents à Yamoussoukro.

“La situation est rapidement redevenue normale “, nous a toutefois confié un officier militaire onusien. “ Les Marocains sont très outillés pour ce genre d’opération “, a poursuivi notre interlocuteur. Il existe en effet un bataillon marocain des Casques bleus à Bouaké.

II faut noter que la première information donnée sur cette affaire était que les manifestants avaient attaqué un char de l’Opération Licorne. La riposte des militaires français aurait été dommageable pour les manifestants qui auraient enregistré plusieurs blessés. Cette version a été rectifiée plus tard. “ Les Français ne sont nullement impliqués dans cette affaire”, a réagi un officier de communication onusien. “ C’est vrai que si les Casques bleus sont débordés, la Licorne devrait venir en appui, mais nous n’en sommes pas encore là “, a-t-il souligné.

Auteur: Barthelemy kouamé
Fratmat – 12/10/2004

Cliquez pour ajouter un commentaire

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Côte d'Ivoire

Voir d'Autres Sujets : Côte d'Ivoire

Vous aussi, proposez-nous vos reportages photos, vidéos & écries et vous ferez peut-être la une

Envoyez tout cela à Ivoir' Press qui se chargera de la diffusion.

Mail : press@hgoah.org

          contact@ivoirpress.net

Ivoir' Press

Suivez-nous sur Facebook

Copyright © 2015 Ivoir' Press. Tous droits Réservés