APRES LES ATTAQUES CONTRE GOHITAFLA ET ITY – Ivoir' Press
Côte d'Ivoire

APRES LES ATTAQUES CONTRE GOHITAFLA ET ITY

APRES LES ATTAQUES CONTRE GOHITAFLA ET ITY
Ivoir' Press

Miaka Oureto accuse le G7 et demande une enquête

48 heures après les attaques contre Gohitafla et la zone aurifère d’Ity, le Front populaire ivoirien (Fpi) a animé un point de presse hier à son siège en zone 4 pour donner sa position sur ces évènements malheureux. Selon M. Miaka Oureto, secrétaire général du Fpi, c’est la troisième fois que les rebelles violent le cessez-le-feu signé depuis le 04 juillet 2003. Les attaques des postes de contrôle des forces de sécurité à Abobo et à Cocody le 12 décembre 2003, des raids sauvages et meurtriers des rebelles de Diéouzon à Bangolo en Avril 2004 et les attaques contre les régions de Gohitafla et Ity sont selon lui, la volonté manifeste des rebelles de prendre le pouvoir avec les armes. Selon lui, les évènements de ces derniers jours visaient à tester le dispositif des Nations-Unies, à déceler les faiblesses pour les exploiter en vue de porter la rébellion au coeur de la République comme projeté lors de l’insurrection armée avortée du G7, le 25 mars 2004 à Abidjan. Aussi retient-il que les rebelles et leurs alliés Pdci, Rdr, Udpci et Mfa au sein du G7 demeurent dans une logique de violence et de prise de pouvoir par les armes.  » C’est la preuve que le G7, malgré les discours lénifiants de ses porte-parole, est contre l’application de l’accord de Marcoussis « , a-t-il fait savoir. Cependant, le Front populaire ivoirien par la voix de son secrétaire général a exprimé ses regrets aux personnes ayant subi des désagréments et des violences consécutifs à ces malheureux évènements survenus à Abidjan, dénonce ces graves atteintes aux droits de l’Homme et demande la mise en place d’une commission internationale d’enquête. Enfin, le secrétaire général du Fpi a mis en garde la rébellion et ses alliés au sein du G7 contre toute volonté de blocage du processus de normalisation socio-politique et toute tentative de prise du pouvoir par la force, en a pportant son soutien aux Fanci, aux forces Licorne et onusienne.

H. D.
(© L’intelligent d’abidjan – 10 Juin )

Cliquez pour ajouter un commentaire

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Côte d'Ivoire

Voir d'Autres Sujets : Côte d'Ivoire

Vous aussi, proposez-nous vos reportages photos, vidéos & écries et vous ferez peut-être la une

Envoyez tout cela à Ivoir' Press qui se chargera de la diffusion.

Mail : press@hgoah.org

          contact@ivoirpress.net

Ivoir' Press

Suivez-nous sur Facebook

Copyright © 2015 Ivoir' Press. Tous droits Réservés