3H30 DE DISCUSSIONS ENTRE DIARRA ET LA C.E.I : LE VOTE ÉLECTRONIQUE ARRIVE – Ivoir' Press | Presse & Portails de la Côte d'Ivoire
Côte d'Ivoire

3H30 DE DISCUSSIONS ENTRE DIARRA ET LA C.E.I : LE VOTE ÉLECTRONIQUE ARRIVE

3H30 DE DISCUSSIONS ENTRE DIARRA ET LA C.E.I : LE VOTE ÉLECTRONIQUE ARRIVE
Ivoir' Press

Le temps presse pour les élections générales de 2005 qui doivent marquer, de l’avis de tous, la fin de la crise. Il ne reste plus que 9 mois mais les acteurs politiques ne sont pas rassurés sur l’effectivité de ces consultations. C’est pour en avoir le cœur net et élaborer un “chronogramme précis” que le Premier ministre, Seydou Elimane Diarra, à la tête d’une importante délégation composée des membres de son cabinet, s’est rendu hier au siège de la Commission électorale indépendante (CEI) sis à Cocody. La Primature et le bureau de la CEI eu une séance de travail de 3 h 30 mn dans la salle de conférence. Il s’agissait pour le chef du gouvernement de découvrir l’Institution chargée de l’organisation des élections, de voir les progrès réalisés et échanger sur les échéances futures. A la fin des travaux, le Premier ministre et le président de la Commission, Camille Hoguié, ont fait le point de leurs discussions à la presse.

Le Premier ministre a exprimé sa satisfaction à la suite des exposés et des documents qui lui ont été présentés. “Je pense que j’ai eu une documentation très riche avec des approches nouvelles, sécurisantes. Je peux dire que je suis satisfait de ma séance de travail et persuadé qu’il y a une base de données technique respectable et fiable. Il y a même des avancées sur le plan de la technique de vote. Je crois que le président Hoguié Camille et son équipe ont eu à réfléchir sur le vote électronique. C’est une avancée dans notre système qui pourra rassurer les partis politiques. Ensuite, une mémoire va enregistrer toutes ces donnés et les résultats seront données en instantané, mieux que les fois passées. Alors, tout ceci m’amène à dire qu’un travail technique, professionnel a été fait et cela m’encourage.”

Le Premier ministre qui est reparti très optimiste de la CEI a promis inviter très bientôt cette institution pour qu’elle expose son programme devant le Chef de l’Etat. Les rencontres s’étendront par la suite aux partenaires et aux partis politiques qui, bien que représentés au sein de l’institution, émettent de sérieuses réserves sur sa crédibilité et sa capacité à organiser des élections libres, justes et transparentes.

Plusieurs questions évoquées intéressent le gouvernement. Entre autres, “le coût, le redéploiement de l’administration, le désarmement, la démobilisation, l’identification pour avoir un budget consolidé.”

Cependant, l’organisation du référendum n’a pas été à l’ordre du jour, a dit le président de la CEI, Camille Hoguié. “Cela ne fait pas partie de mes préoccupations pour le moment”.

Auteur: Paulin Zobo

Fratmat – 25/01/2005

Cliquez pour ajouter un commentaire

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Côte d'Ivoire

Voir d'Autres Sujets : Côte d'Ivoire

Vous aussi, proposez-nous vos reportages photos, vidéos & écries et vous ferez peut-être la une

Envoyez tout cela à Ivoir' Press qui se chargera de la diffusion.

Mail : press@hgoah.org

          contact@ivoirpress.net

Ivoir' Press

Suivez-nous sur Facebook

Copyright © 2015 Ivoir' Press. Tous droits Réservés