02/11/2017 CAFOP 2017 : ASSEYONS-NOUS ET CALCULONS AVANT DE SOUSCRIRE – Ivoir' Press | Presse & Portails de la Côte d'Ivoire
Non classé

02/11/2017 CAFOP 2017 : ASSEYONS-NOUS ET CALCULONS AVANT DE SOUSCRIRE

02/11/2017 CAFOP 2017 : ASSEYONS-NOUS ET CALCULONS AVANT DE SOUSCRIRE
Ivoir' Press

Le renouvellement des ressources humaines est un processus normal. Toutefois, avant de continuer la lecture, prenez JUSTE une calculatrice et on y va. En 2017, le Concours du CAFOP c’était 75.000 candidats pour 5.000 places disponibles. La pochette coûte 30.000 FCFA x 75.000 (pré-inscrits) = 2, 25 milliards FCFA. En plus, chaque candidat doit dépenser au moins 150.000 FCFA pour les autres aspects du concours. A total, 150.000 F CFA x 75.000 (candidats) = 11, 2 milliards F CFA. En d’autres termes des personnes qui sont supposées être sans ressources mobilisent 11, 2 milliards. Ce sont donc des milliardaires qui s’ignorent. POURQUOI? Selon une étude, en fin de carrière, 65% des fonctionnaires sont surendettés, 18% sont endettés et 7% arrivent à maintenir un équilibre budgétaire. Dans l’articulation actuelle, le système éducatif est plus un instrument de lutte contre le pauvre qu’un instrument de lutte contre la pauvreté. On forme des demandeurs d’emplois et on s’attend à ce qu’ils soient de créateurs d’emplois. C’est une curieuse logique. PROPOSITIONS POUR CHANGER DE VISION : En guise d’illustration, prenons 5 milliards dans les 11, 2 milliards pour créer 500 supérettes de 10 million chacune dans plusieurs villes de la Côte d’Ivoire et embaucher les étudiants formés à l’ADN DE L’entrepreneur. Soit 2500 emplois directs et stables avec 200.000 FCFA comme salaire mensuel. Une supérette dans le domaine de la consommation et la distribution peut générer environs 3 millions/mois soit 36 millions/an. Au total, 36 millions x 500 (supérettes) = 18 milliards / an. Avec ces 18 milliards, on peut convenablement payer le salaire des diplômés formés à l’entrepreneuriat et l’intra-prenariat qui travailleront dans les supérettes et payer les impôts à l’État tout en créant d’autres entreprises. En réalité, les jeunes diplômés sont des milliardaires qui s’ignorent car chaque année il y a 12 millions de diplômés pour 3 millions d’emplois disponibles cela fait 9 millions de chômeurs structurels par an peut importe le parti au pouvoir. Par exemple, pour les 1.500 titulaires du doctorat en 2017, seulement 400 postes étaient disponibles. Nous insistons sur la réforme du système éducatif pour l’orienter vers l’entrepreneuriat si nous voulons lutter contre la pauvreté et créer de la richesse durable. 80% des diplômés qui sortent de nos universités sont économiquement inactifs. Or la Côte d’Ivoire consacre 2925 milliards/an soit 45% de son budget de 6501,4 milliards FCFA à l’éducation. Nous avons besoin d’inspirations lucides et courageuses pour répondre aux aspirations légitimes des jeunes en matière d’éducation et d’insertion socio-professionnelles. L’inaction n’est plus une option! Nous devons engager les réformes avant qu’il ne soit trop tard. Si on veut être libéral, il faut vulgariser la libre entreprise à travers un système éducatif dédié à cet effet. Ensuite, exonérer partiellement d’impôts les entreprises créées par les jeunes sur 3 ans. NB : Si rien n’est fait, nous aurons une émeute de l’emploi en Côte d’Ivoire en 2022. NE PAS CONFONDRE IDÉE DE PAUVRETTE ET PAUVRETÉ DES IDÉES # Notre responsabilité collective sera assumée de manière collective. Notre inaction collective sera assumée de manière collective.

Par Kouamé Adinkra de la TJH – Journaliste en herbe.

Cliquez pour ajouter un commentaire

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Non classé

Voir d'Autres Sujets : Non classé

Vous aussi, proposez-nous vos reportages photos, vidéos & écries et vous ferez peut-être la une

Envoyez tout cela à Ivoir' Press qui se chargera de la diffusion.

Mail : press@hgoah.org

          contact@ivoirpress.net

Ivoir' Press

Suivez-nous sur Facebook

Copyright © 2015 Ivoir' Press. Tous droits Réservés